La France regorge de ces paysages qui semblent tout droit sortis d’un tableau impressionniste, où la vie semble poser juste pour vous. La Côte d’Azur ne fait pas exception à la règle. Il est tellement difficile de résister à cette région, au bord de la mer, où le soleil brille plus de 300 jours par an, que de nombreuses personnalités du monde entier y ont établi leurs pénates.

La douceur de vivre sous le chant des cigales

Le soleil est doux sur la Côte d’Azur. Cette région méditerranéenne a bercé des générations entières au son du chant des cigales, du mistral dans les oliviers, et de la mer calme qui évite les marées.

De nombreux villages d’artistes, perchés dans des vieilles ruelles pavées, étalent leurs marchés et leurs échoppes tentantes, non seulement sur la côte, les pieds dans l’eau, mais aussi dans les terres. Saint-Paul-de-Vence fait ainsi la part belle aux artistes : Chagall y vécut et la fondation Maeght y expose des œuvres de Miro, Giacometti ou Léger.

La ville de Saint-Tropez, et le golfe du même nom, a su préserver un aspect suranné et traditionnel, avec ses joueurs de pétanque qui tiennent le terrain en espadrilles, tout en s’ouvrant à la cohue générée par la présence de nombreuses stars qui y ont établi leurs quartiers d’été. Il faut visiter la ville pour comprendre la singularité du tempérament local, où rien n’a trop d’importance, sinon de prendre le temps de vivre.

L’histoire au fil des pierres

La région est surtout connue pour ses vignes, ses coteaux, ses flancs de collines séchés où poussent quelques arbres. Ce n’est pas pour rien que Van Gogh, Picasso ou Cézanne y puisèrent leur inspiration.

Cependant, l’histoire architecturale n’a pas à rougir sous le soleil de Provence. Vous y trouverez quelques châteaux qui se découpent contre le ciel bleu. Et notamment le palais des Papes, à Avignon, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Un peu plus loin, les arènes rappellent l’époque romaine : la proximité avec l’Italie se fait sentir dans ces repères. Si vous cherchez un cadre plus raffiné, visitez Aix-en-Provence, qui fut appelée au 18e siècle le « petit Versailles ». Certes, les Romains sont également passés par là, mais cette capitale historique de la Provence se distingue encore aujourd’hui par sa richesse architecturale et son ambiance polissée.

Les repères gastronomiques de la Côte d’Azur

À quelques encablures de la mer, vous goûterez évidemment de nombreux poissons dans les villes qui bordent la Côte d’Azur. Même les plus modernes d’entre elles, à l’instar de Marseille, accueillent encore leurs marchands qui vendent leur pêche à la criée de bon matin. C’est cependant la classique bouillabaisse, originaire de la même cité, qu’il vous faudra tester pour vous initier aux soupes de poisson locales.

Vous pourrez aussi faire une belle récolte de vins. Un proverbe provençal affirme d’ailleurs qu’« Une journée sans vin est une journée sans soleil ». Accompagnez-les de tapenades d’olive pour rester dans la tradition des lieux. Et savourez le tout au bord de la mer, pendant que le soleil se couche sur l’horizon.